31 bis rue Jules Tellier 76600 Le Havre France

Rikka shofutai

Créée durant la période Muromachi, le style Rikka est l'un des premiers à être formalisé. Il est incontestablement le plus formel. Composé de branchages, de plantes et de fleurs, il représente à lui seul un paysage entier.

Dans Rikka, les arbres symbolisent la montagne, tandis que les herbes et les fleurs suggèrent l'eau.

On y trouve des éléments aussi divers que la montagne, la cascade, la colline, la rivière, la mer, le village et la ville. L'important est l'harmonie entre les arbres et les plantes, conformément aux lois de la nature.

 

 

 

Rikka shimputai

Le style Rikka shimputai (contemporain) fut créé en 1999 par Sen'ei Ikenobo, représentant la 45e génération des iemoto de l'école Ikenobo. 

Inspiré de son ancêtre Rikka du 16ème siècle, il se veut moins formel, beaucoup plus adapté aux modes de vie actuels. Il met l'accent sur l'expressivité par le mouvement, la luminosité et l'impression de fraîcheur donnée par ses matériaux floraux.

Une grande variété de fleurs peut être utilisée, laissant une plus grande liberté créative à l'artiste. Ainsi, par exemple, il ne sera pas contraint d'utiliser des fleurs ou branchages originaires de la même région géographique. Dans le choix des végétaux, il recherche une harmonie basée sur le contraste. 

 

 

 

 

Shoka shofutai

Le style Shoka shofutai (traditionnel) est apparu au début 18ème siècle, fin de la période Edo. Pour mettre en valeur la forme naturelle des plantes et des fleurs, on utilisera un maximum de une à trois sortes de végétaux.

Le"Shussho" est le caractère unique de chaque variété de plantes. Il est fondamental dans ce style. les compositions shoka expriment le cercle de vie d'un végétal dans la nature. 

Shoka est l'un des styles très codifié de l'école d'ikebana Ikenobo. Il comporte trois éléments représentant Ciel - Homme - Terre, ainsi que la philosophie asiatique Yin et Yang. Le vase dans ce style symbolise une source de vie.

 

 

 

 

Shoka shimputai

Le style Shoka shimputai (contemporain) a été créé par l'actuel iemoto Sen'ei Ikenobo en 1977. Inspiré des règles esthétiques de son ancêtre du 18ème siècle, il se veut plus en phase avec la vie actuelle.

Il est basé sur l'élégance et la beauté traditionnelle d'ikebana de l'école Ikenobo 

La nouvelle beauté du Shoka shimputai provient de l'observation des plantes et des fleurs. Moins formel que le Shoka originel, il accorde une place importante à l'aspect graphique de la composition. On s'intéressera à la couleur des végétaux, leur forme, leur texture, et surtout aux mouvements des branchages.

 

 

Style libre

Le style libre (Jiyuka) n'a pas de forme codifiée comme celle des styles Rikka ou Shoka. Apparu après la seconde guerre mondiale, il offre aux artistes un très large éventail de possibilités d'expression 

L'ikebana d'aujourd'hui n'est pas seulement composé pour exposer à la maison. Ce style permet des adaptations illimitées pour la décoration événementielle (spectacles, commerces, cérémonies...)

Ce style est de plus en plus apprécié car il permet de composer sans aucune contrainte, sans limite imaginative ou créative. Il est un véritable "bol d'air" pour les artistes qui pourront fabriquer leur propre vase, ou utiliser des matériaux atypiques comme du papier, du carton, du bois...

 

 

 

 

Style Moribana

Le style Moribana est apparu à la fin des années 1800 en réponse à l'occidentalisation des foyers japonais et des styles de vie 

Il souligne la beauté et la forme naturelle des végétaux. Il est souvent enseigné aux ikebanistes débutants. 

Les branchages et les fleurs sont positionnés de façon naturelle sur le pique-fleurs en métal (kenzan).  Le but du style est de transmettre une impression de beauté volumineuse en 3 dimensions.

 

 

Style Nageire

Le style Nageire moderne ressemble beaucoup à son ancêtre du 17ème siècle

Le mot Nageire signifie "jetté dedans". Les branchages et les fleurs sont positionnées de façon naturelle et d'appuient sur les parois intérieures du vase.

Le but ce style est de transmettre une impression de beauté, de légèreté et d'élégance. Réalisé sans pique-fleurs, l'apprentissage de ce style floral permet d'acquérir des techniques intéressantes de fixation des végétaux dans les vases.

 

 

 

 

Découvrir l'ikebana de l'école Ikenobo, c'est voyager à travers 6 siècles d'histoire de l'art